5 règles d’or pour bien acheter mon entreprise :


Nicolas LE LABOURIER, négociateur d’exploitations agricoles en Loire-Atlantique et Maine-et-Loire, partage ce mois-ci son expérience et nous présente les 5 règles à respecter pour une acquisition réussie.


1iere : Définir la finalité de mon projet agricole et de vie :

Un projet agricole comprend habituellement un projet professionnel et un projet personnel. L’exploitation agricole ou viticole sera à la fois l’outil de travail et le cadre de vie du ou des porteurs de projet. Il convient de bien mûrir sa réflexion afin de dénicher la propriété idéale.

Les questions que vous devez vous poser avant d’entreprendre vos démarches :

  •  Ai-je défini notre équilibre vie professionnel/vie privée ?
  •  Ai-je un profil d’investisseur, de gérant d’entreprise ou de producteur ?
  • Je souhaite travailler seul ou à plusieurs, avec ou sans salarié. Je sais ou non déléguer ?
  • Je me suis fixé un objectif de rémunération et/ou un seuil de retour sur investissement ?
  • Je sais ce que je veux, ce que je ne veux pas, quelles sont mes valeurs ?
  • Je sais ce que j’avais, ce que j’aurai et ce que je n’aurai plus ?

2nde : Définir mes échéances :

La reprise d’une exploitation agricole ou viticole nécessite du temps. Les démarches sont nombreuses, avec des délais administratifs à respecter. Il est indispensable de prévoir un délai minimum d’une année avant de pouvoir s’installer en agriculture. QUATUOR TRANSACTIONS vous accompagne dans toutes ces démarches et vous permettra de planifier les grandes étapes de votre acquisition, en vous posant notamment les questions suivantes : Je m’installe, me réinstalle, je m’agrandis ; immédiatement ou en différé ?
  • Je dois vendre un bien avant d’acheter ?
  • J’ai les capacités requises ou je dois me former au préalable : diplômes, compétences et expériences techniques, agronomiques, de gestion économique ou commerciale, de gestion de ressources humaines…
  • Je dois rencontrer mes futurs partenaires pour mener à bien mon projet : QUATUOR, centre de gestion, banques, industriels, conseillers techniques, notaires….
  • J’anticipe si je souhaite ou non enclencher le parcours « jeune agriculteur » (JA).

3ième : Définir mon projet en lui-même :

L’agriculture française est très diversifiée, chacun peut trouver « chaussure à son pied » ! Il convient de bien déterminer dans quelle production vous voulez vous lancer, dans quelle région et avec quel type de commercialisation. 


QUATUOR TRANSACTIONS dispose d’une
offre de plus de 130 entreprises agricoles dans tout l’ouest de la France, de la Normandie jusqu’aux Pyrénées. Ci-dessous une partie des questions que nous vous poserons lors d’un entretien personnalisé :

  •  J’ai déterminé le type d’agriculture que je souhaite faire : productions, 1 ou plusieurs productions, innovante ou classique, en conventionnel, en conversion, en agriculture biologique ?
  •  Je connais ou non la localisation de mon projet : région, département, zone et site isolés ou non, proche ou non d’une agglomération, proche ou non des grands axes, avec des voisins ou non à proximité, proche ou non d’une zone touristique… ?
  • J'ai déterminé mon type de commercialisation : contractuelle, intégrée, indépendante, en vente directe, libre cueillette, transformation, innovante…
  • J’ai déterminé la main d’œuvre nécessaire à mon projet ou j’ai défini la délégation éventuelle de missions (CUMA, ETA, prestataires…).
  • Je souhaite ou non habiter sur mon exploitation. Si oui, j’accepte de faire construire ou je souhaite acheter la maison du cédant avec ou sans rénovation.


4ème : Définir mon budget et connaitre mon apport :

A un moment donné, il faut se poser la question de son budget. 
Bien sûr ce budget dépendra en partie de la rentabilité de l’entreprise en vue. 

Ceci dit, au-delà de votre projet d’entreprise, vos partenaires financiers étudieront avec soin votre parcours, vos compétences, votre autofinancement… 


Autant anticiper et se poser les bonnes questions :

  •      Je m’installe pour la première fois :  j’ai ou non du patrimoine disponible (maison, appartement, livret d’épargne…) pour constituer mon apport ou une garantie ; j’ai déjà rencontré les banques pour connaître mes capacités d’investissement et leurs exigences en terme d’apport ; je peux bénéficier ou non d’une aide financière de mon entourage : apport, prêt familial, garantie/caution…
  •       Je me réinstalle : j’ai ou non entamé les démarches de mise en vente de mon exploitation actuelle : je connais ou non le montant précis de mon apport envisageable sur mon futur projet.
  •      Je m’installe dans le cadre d’un agrandissement d’une structure existante : j’ai des partenaires financiers pour sécuriser mon financement : entourage familiale, futurs associés, banque, investisseurs…
  •      Je sollicite l’aide à l’installation ou non ?


5ème : Définir QUATUOR comme partenaire privilégié de mon projet :



Les spécificités et la complexité d’une acquisition d’une exploitation agricole ou viticole nécessitent de se faire accompagner par des professionnels. QUATUOR TRANSACTIONS est leader de la transaction agricole et viticole dans l’ouest de la France et saura apporter toute
son expertise au service de votre projet.

  • QUATUOR est un professionnel reconnu de la transaction agricole et viticole depuis 16 ans.
  • QUATUOR a des compétences techniques et juridiques et couvre un large territoire.
  • QUATUOR m’accompagnera dans toutes les étapes de la transaction : découverte de mon projet, de mes capacités, présentation de biens adaptés, accompagnement lors des visites, négociation, présentation de partenaires…
  • QUATUOR sécurise la rédaction des compromis de vente.
  • QUATUOR m’aidera à apporter des réponses aux questions ci-dessus auxquelles je ne sais pour le moment pas répondre.







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les investisseurs fonciers

La Cession de parts sociales

L'équipe de Quatuor Transactions